23.01.2019

Non à l’initiative sur le mitage du territoire

Les jeunes vert’libéraux ont décidé de rejeter l’initiative sur le mitage du territoire. Bien qu’ils souhaitent combattre le mitage du territoire, ils estiment que l’initiative proposée par les Jeunes Verts rendrait la situation en matière d’aménagement du territoire trop figée et dont le résultat serait contreproductif.

En effet, les jeunes vert’libéraux veulent soutenir le lancement des deux initiatives annoncées par les organisations environnementales, qui veulent réduire considérablement la construction à l’extérieur des zones à bâtir, afin de préserver des paysages naturels et variés.

Hors zone à bâtir, l’initiative des jeunes Verts n’aurait pratiquement aucun effet, et en zone à bâtir, elle ne serait pas réalisable. Contrairement à l’initiative sur l’étalement urbain, la mise en œuvre cohérente de la première révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) doit également prendre en compte les spécificités géographiques.

Effectivement, le moteur du mitage du territoire est principalement lié à deux facteurs :la construction hors zone à bâtir et, d’autre part, les lois qui empêchent une densification à l’intérieur de la zone à bâtir.

Pour empêcher ces deux phénomènes, des demandes de révision des lois cantonales sur la construction ainsi que des avancées sur les règlements communaux en matière de construction sont déjà en cours d’introduction.

« La première révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) doit être mise en œuvre de manière cohérente dans les cantons. Dans un deuxième temps, la loi sur l’aménagement du territoire 2 doit être dotée de mesures efficaces », déclare Tobias Vögeli, co-président des Jeunes vert’libéraux suisses. L’initiative contre le mitage du territoire commence au mauvais endroit et empêche de prendre des mesures efficaces contre l’étalement urbain dans le cadre de la révision de la loi, a poursuivi M. Vögeli. Il y a même un risque que le parlement national dilue davantage l’application pendant la mise en œuvre. Les jeunes libéraux verts veulent contrer une telle évolution en corrigeant les omissions dans la première révision du LAT et en les évitant dès le début dans la deuxième révision »

D’autre part, les Jeunes vert’libéraux ont soutenu le lancement des deux initiatives des associations environnementales :  » L’initiative contre le mitage du territoire crée une concurrence entre les zones avec des réserves de terrains à bâtir et les zones avec un manque de terrains à bâtir. Nous avons besoin d’un système plus efficace et nous lutterons en particulier contre la construction en dehors des zones de construction en collaboration avec les associations environnementales « , déclare Vögeli.

Si vous avez des questions, vous pouvez vous adresser à :

– Tobias Vögeli, +41 78 743 53 9, Co-Präsident Junge Grünliberale Schweiz

 

Related Projects

Start typing and press Enter to search

X